AccueilCoursQuestion ContactBoutiqueDivision SalsaLes Clefs de la DanseDivision Tango argentin

 

 

    

      

 

 

La danse salsa n’est pas si difficile en soi. C’est son fameux déhanchement, essentiel à maîtriser pour bien la pratiquer, qui fait d’elle une danse si particulière.

 

La salsa est une danse de

- Complicité - Joie de vivre - Plaisir - Romantisme - Séduction -

 

La bachata est une danse de

- Complicité- Romantisme - Séduction - Sensualité -

 

Le cha-cha-cha est une danse de

- Complicité - Élégance - Romantisme - Séduction -

 

Le merengue est une danse de

- Complicité - Divertissement - Joie - Plaisir –

 

Enseigner la danse salsa n'est donc pas chose aisée; cela requiert beaucoup de travail et d'expérience. Ainsi, pour bien débuter dans cet art et cette discipline, il faut prendre le temps de choisir judicieusement son enseignant. L'élève débutant trouvera ci-dessous, quelques conseils pour l’aider à :

- définir ce qu'il recherche;

-     - évaluer un cours et/ou un professeur;

-     - éviter les raisons les plus courantes qui déterminent les mauvais choix.  

Bonne chance à tous !

 

1- Pourquoi voulez-vous apprendre la danse salsa ? Quel est votre objectif ?

Avant tout, demandez-vous dans quel but, vous effectuez cette démarche : est-ce pour rencontrer des amis, pour passer le temps, pour avoir une activité physique, pour faire comme tout le monde, pour apprendre à danser… ?

 

Il n'y a pas de mauvaises raisons mais vos intentions déterminent tout simplement le choix du professeur, du style et du groupe.

 

2- Comment choisir son professeur et/ou son école de danse ?

En danse salsa, comme dans toute autre discipline, il est difficile pour un débutant de juger un enseignant. Pourtant, c'est là que résident tous les pièges. Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à évaluer un professeur et son cours de danse :

·         Optez pour un professeur qui parle d’ « écoute du partenaire », de « guidage » et de « souplesse des bras ». Il ne doit surtout pas employer des termes tels que « pousser », « tirer », « avoir le bras dur » ou « de la force ».

·         Un professeur doit montrer, expliquer, passer du temps à danser avec ses élèves. Méfiez-vous de ceux qui font une démonstration, puis vont s’assoir et parler d’un coin de la salle.

·         De même, il doit être capable de danser avec ses élèves et avec n'importe quelle cavalière. 

·         Un professeur gère un groupe d’élèves qui travaillent en même temps et il respecte les horaires du cours. Il ne doit pas s’occuper d’un seul couple de danseurs pendant que les autres discutent et donner des cours privés alors que c’est une leçon de groupe. 

·         D’ailleurs, il doit être capable de corriger des aspects de votre danse, en groupe et individuellement.

·         Ses explications doivent être claires et faire appel à des notions communément admises en danse, en physique et en musique. Doutez d’un professeur dont les explications sont confuses ou liées à des règles générales de morphologie et d'équilibre (ces dernières ne s’appliquent pas à la danse salsa, si particulière.)

·         Aussi, ses réponses devraient être données en lien avec vos questions et ce, même si cela va à l’encontre de ce que vous pensiez ou aviez entendu auparavant. Il devrait connaître les danses salsa des différentes écoles, ainsi que la distinction entre la salsa et les autres danses.

·         Un professeur de salsa insiste sur le déhanchement, sinon ce n’est pas cette danse qu’il est en train de vous enseigner (mais tout autre chose, probablement le merengue, le cha-cha-cha ou la bachata). 

·         De la même manière, s’il vous enseigne séparément, le merengue, le cha-cha-cha et la bachata, il n’est pas honnête car une fois la danse salsa maîtrisée, ces trois autres en découlent.

·         Un professeur doit expliquer le « guidage » (le mouvement) de chaque pas, de chaque variation et il doit vous montrer comment les déformer, les modifier et les intégrer à d'autres séquences.  Il ne devrait pas vous apprendre des « figures » ou des « enchaînements » (avec les hommes d'un côté et les femmes de l'autre); dans ce cas, ce n'est pas de la danse salsa mais de la danse sociale (« ballroom ») ou de la danse de scène (pour spectacle). 

·         Un professeur de danse salsa ne devrait pas mettre l’accent sur les spectacles. À moins que votre but ne soit de faire des représentations, gardez en tête que la salsa n’est pas une danse de scène.

·         Un professeur doit être solidement formé depuis au moins une dizaine d’année. Il manque d’expérience s’il pratique depuis seulement trois ou quatre ans.

·         Pareillement, un professeur ne devrait pas avoir à suivre régulièrement des cours auprès d’autres enseignants. Il peut arriver qu’il prenne des formations de perfectionnement mais sachez qu’il n’y a jamais qu’une seule façon de pratiquer la danse salsa.

·         De plus, son curriculum vitae ne devrait pas changer selon la mode du moment, la commercialisation ou la concurrence.

·         Si dans une même école de danse, les propos des professeurs divergent, ce n’est pas bon signe. En revanche, un professeur devrait avoir suivi diverses formations de perfectionnement dans différentes écoles de danse.

·         Méfiez-vous des professeurs de danse salsa qui cumulent les formations dans d’autres domaines (danse classique, jazz, chorégraphie…). Cela peut être uniquement dans le but de s’apporter de la crédibilité (et non de la compétence) auprès des débutants et des non-initiés. En comparaison : prendriez-vous un avion dont le pilote se dit formé parce qu’il a pris un cours d’ingénierie aéronautique? Feriez-vous confiance à un conducteur qui se dit expert car professionnel des voitures téléguidées ? C’est de même pour la danse : être formé en chorégraphie, en ballet… ne signifie pas être un professionnel de la danse salsa.

·         Finalement, essayez de vous renseigner sur la réputation du professeur dans le monde de la danse. Est-il reconnu comme étant professionnel ? Est-il apprécié par ses pairs ?  

·         Et s’il vous affirme que l’on peut faire n’importe quoi en danse salsa : fuyez !

 

Difficile donc, à la lecture de ce texte, de choisir judicieusement un professeur et/ou une école de danse. Un dernier repère qui s’avère révélateur : un bon professeur est celui qui a investi beaucoup de son temps, de sa sueur et de son argent dans le domaine qu’il pratique.

N’oubliez pas qu’il existe des « professeurs » enseignant pour des raisons peu honorables (faire de l’argent, gonfler leur égo….); malheureusement, l’art et l’amour de la danse salsa sont alors vite mis de côté.    

 

3- Les pires raisons qui détermineraient votre choix

« C'est à côté de chez moi. »

La première année est la plus importante; c'est celle où l'on pose toutes les bases techniques. Choisir son professeur et/ou son école de danse selon sa localisation pratique serait courir le risque de mal appréhender les bases et ainsi compromettre tout l'avenir de sa pratique et le plaisir de danser.

 

« Le professeur a fait une super démonstration. »

Entre une chorégraphie apprise par cœur et savoir enseigner la danse salsa, il y a tout un monde. Assurez-vous que le professeur sache danser avec une cavalière inhabituelle et qu’il soit capable d’expliquer les techniques utilisées. N’hésitez pas à aller observer un de ses cours, pour savoir s'il est pédagogue.

 

 

« Mon ami-e m'a dit… »

Cette personne est-elle experte en la matière ? Osez vous fier à votre propre jugement, ayez l'esprit critique et ensuite, vous pourrez faire confiance. Cogito ergo sum (« Je pense donc je suis. ») a dit Descartes / Dubito ergo sum (« Je doute donc je suis. ») a écrit Cyrille Barrette. Trop souvent, j’entends « c’est LA meilleure école » ou « c’est LE meilleur professeur » mais demandez-vous : combien d’écoles et de professeurs de danse connaissent en fait  ceux qui vous l’affirment ?  

 

« Le professeur a des diplômes. »

Sachez qu’il n’existe pas de diplôme en matière de danse salsa. Malheureusement, une fois de plus, ce sont des personnes malveillantes qui se font de l’argent en profitant de l’ignorance des non-initiés.

 

« Le professeur fait de la compétition. »

Là aussi, sachez qu’il n'y a pas de compétition dans le monde de la danse salsa. La salsa se vit et s'apprécie avant tout, à l'intérieur du couple de danseurs; après, vient le regard des autres (et ce n'est pas primordial). De plus, les principales caractéristiques de la danse salsa étant l'écoute de la musique, le guidage et l'improvisation, il faudrait organiser des concours sur des musiques inconnues de tous et avec des partenaires tirés au sort. Par conséquent, si l’on vous dit qu’ « il fait de la compétition », c’est que ce n’est pas en danse salsa.

 

« Ses élèves connaissent des tas de figures. »

Encore une idée reçue car les « figures » ou les « passes » n’existent pas en danse salsa. On y retrouve des séquences de pas, déformables et sécables à volonté. Celui qui parle de « figure » enseigne de la danse sociale (« ballroom ») ou de la danse de spectacle, et non de la salsa.

 

« C’est différent car c’est une association, une grande école. »

En fait, c’est tout simplement un moyen de payer moins de charges et d'impôts, tout en bénéficiant d'aides et de structures publiques. Quant au bénévolat, cela cache souvent du travail dissimulé et de l'exploitation au profit de ceux qui l’organisent.

 

« Le professeur est latino. »

Sans parler du préjugé raciste, il faut savoir qu’il existe de nombreux danseurs de bal (danse sociale), plus ou moins bons, qui fuyant la crise économique de leur pays, viennent au Québec. Certains malintentionnés n’hésitent pas à changer de nom pour faire plus « exotique » et s’improvisent professeurs de danse salsa.  Si vous le pouvez, renseignez-vous ou demandez à des amis qui auraient voyagé dans ce pays d’origine ou encore, allez-y vous-même : vous verrez que les noms des vrais professeurs de danse y sont bien connus.

Tous droits réservés - Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans l’autorisation de L’École les Clefs de la danse et/ou de l'auteur est interdite.

 

   

 

 

Les Clefs de la Danse : Achat de livreBien choisir...ÉvènementLienListe de diffusionOrigine et DéfinitionOu danserSoirée dans le parc

Division Salsa : Bien choisir... de salsaCe que nous enseignonsCours de SalsaHistoire de la SalsaOu danse la SalsaSalsa et...Soirée Salsa LoversSoirée Salsa...le Parc

Division Tango argentin : Bien choisir... de tangoCe que nous enseignonsCommentaire des élèvesConférence sur...Cours de Tango argentinHistoire du tango...Histoire... au QuébecLe Lupanar

Le ridicule ne tu pasNiveaux de qualité...Ou danse le tango...Tango argentinTango argentin de A à ZSoirée Tango... le Parc

 

Les clefs de la danse

Groupe: les amoureux du tango argentin

Soirée: le Lupanar

Groupe: Salsa Loves

 

 

 

 

 

Tous droits réservés - Toute reproduction, représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans autorisation de les clefs de la danse, les clefs du tango argentin et/ou de l'auteur sont interdites.

L'école les Clefs de la danse téléphone : 514-756-2679 courriel : info@lesclefsdeladanse.com

mise a jour le  2017-01-25