AccueilCoursQuestion ContactBoutiqueDivision Tango argentinLes Clefs de la Danse

 

 

 

Voir aussi : Histoire du tango ... au Québec   Ce que nous enseignons en tango argentin     Les Clefs du tango argentin de A à Z   Commentaire des élèves  

 

Tous droits réservés - Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans l’autorisation de L’École les Clefs de la danse et/ou de l'auteur est interdite.  

 

Généralités

 

Histoire du tango argentin d'hier a aujourd'hui

 

- Complicité - Élégance - Fluidité - Harmonie - Passion - Plaisirs - Raffinement - Romantisme - Séduction - 

- Sensualité -

 

Le début du tango argentin prend probablement sa source à la fin du 19e siècle, à Rio de la Plata, qui sépare Bue nos Aires en Argentine de Montevideo en Uruguay.  

Le tango argentin est né d’un mélange culturel issu de différentes régions du monde. Entre 1860 et 1914, cinq millions d'immigrants vont arriver dans la région, dont des argentins de Bue nos Aires et du reste du pays ainsi que des Uraguayens, des immigrants en provenance d’Europe, d'Asie, d'Afrique, d'Amérique centrale et du sud, dont la moitié retourneront ensuite dans leur pays. La majorité des immigrants étaient des hommes, si bien que la population de Bue nos Aires se composait, vers 1880, à 70% d'hommes. Ceux-ci vont former une classe de citoyens déracinés, pauvres, avec comme seul moyen de communication la musique et la danse. 

Étant donné que les hommes furent plus nombreux que les femmes à immigrer en Argentine, la coutume voulut qu’ils dansent entre eux dans les réunions qui se tenaient dans les rues, les maisons closes, les faubourgs, les bas-fonds et les lieux de rencontre, et cela eut pour effet d’en faire de meilleurs danseurs que les femmes, et ainsi leur permettre de s’en approcher et gagner leurs faveurs. Le tango s'enrichit alors d'éléments empruntés à toutes ces cultures, et c'est avec la nostalgie du pays d’origine et des femmes qu'ils vont créer le tango Argentin. 

Ces immigrants ont en commun la passion, la séduction, la sensualité et l'élégance…pour séduire les femmes. Le Tango argentin est né grâce à l’amalgame de tous ces éléments. Chaque quartier, coin ou lieu d’une telle époque de danse avait leurs danseurs, leurs orchestres, et chaque danseur et orchestre a eu son heure de gloire d’où vient les différents styles de tango de salon.

C'est dans ces lieux que naquit le tango argentin, soit entre 1860 et 1880. Cette  danse instinctive, basée sur l'improvisation, était très mal vue par la société puritaine de l'époque. Si bien que cette nouvelle danse a été très vite associée à l'ambiance des bordels et autres lieux de débauche. Les jeunes de la haute société de Bue nos Aires ne se priveront pas de leur fréquentation.

Paris fut probablement la porte d'entrée du tango argentin pour l'Europe et le monde. Découvert au début du XXème siècle à Paris, les jeunes de « bonne famille » qui venaient d'Argentine, tels les matelots et les immigrants, revinrent déçus de la région de Rio de la Plata  principalement, et firent entrer le tango à Paris. C’est alors que l’on parlera du tango argentin dans toutes les grandes villes du monde : Londres, Berlin, New York, etc.

Comme le tango était très mal vu par la société puritaine de l'époque, on commence à danser le tango argentin dans des taudis, bordels et autres endroits de perdition, si bien que cette nouvelle danse se voit vite associée à l'ambiance des bordels en raison des mouvements et de l'embrassade. D'ailleurs le Tango est une danse très "corporelle", provocante et explicite, donc très éloignée des mœurs puritaines de la bonne société de l'époque victorienne.

En 1912, Saborido introduit le tango en Europe en ouvrant des écoles de danse à Londres et à Paris. Avec son érotisme à fleur de peau, ses pas complexes, la place accordée à l’improvisation et le contraste saisissant entre certaines figures rapides et le suspens de certains temps, le tango révolutionne la conception de la danse de société prévalant jusqu'alors.

L'Europe en codifiant le tango, va l'édulcorer et l'em­bourgeoiser. L'imbrication des jambes dis­paraît et le renversé - contesté par les Argentins - en devient le symbole.  

Le tango argentin.

La société mondaine de l'époque, particulièrement en Angleterre, va modifier le tango argentin pour en faire un tango stan­dardisé, au début des années 1960. Et, paradoxalement, elle ne le classe absolument pas parmi les danses latines. Très vite, le tango trouve des transpositions chorégra­phiques.  Les Anglais vont le modifier en vue de l'intégrer dans leurs danses internationales ( ballroom) en le rendant plus convenable pour l'époque, entre autres, en modifiant la position de présence vers l’avant pour la mettre vers l’arrière, et ainsi éviter le plus possible les contacts physiques. Pour entrer dans les grands salons de la haute société, la danse sociale (danses internationales3) a été classée parmi les danses standards, malgré les origines que nous avons évoquées plus haut. Ce tango s'est très vite différencié de l'interprétation argentine qui reste marquée par la sensualité latine et tout ce qu'elle implique. Ils ont éliminé tous les mouvements, figures ou postures, dites vulgaires, et standardisé les figures et mouvements pour qu’il n’y ait pas de retour en arrière (typique du tango argentin).

Londres, Paris  ensuite, et les autres capitales du monde occidental firent entrer le tango dans les grands salons. Ce type de tango constitue une danse progressive, comme la valse (des danses internationales3), qui s’exécute les épaules en arrière, sans que les corps se touchent. 

L'Allemagne, à son tour, va le métamorphoser en une danse stacatto avec de brusques mouvements de tête et un caractère blafard s'accordant à l’expressionnisme du moment. 

Les Castle le popularisent aux États-Unis; il  ouvre partout des Castle Tango Palace, en 1921, exécuté en couples enlacés, on tient sa cavalière par la taille, guide et improvise autour de ces figures de base. 

Plusieurs styles de tango sont aujourd'hui enseignés. 

Plus tard, le tango revient à Bue nos Aires par la grande porte des salons mondains. C’est alors que l'Argentine reprend ses droits sur le tango qui, d’une certaine façon, avait mis l'Argentine sur la carte du monde. En Argentine, le tango continua de se développer. (devenu aujourd'hui grand attrait touristique)

Après le déclin du tango dans les années 50 (même en Argentine), le renouveau eut lieu dans les années 80, grâce à des spectacles et tournées mondiales. Depuis ces années, les Argentins cherchent à unifier les principes et  techniques qui proviennent des différents quartiers et  régions de Rio de la Plata, ce qui caractérise enfin le vrai tango argentin avec ces mêmes traits communs, tels : passion, séduction, sensualité, élégance et  complicité. 

La codification du tango argentin, son analyse et  son unification, on débuté à partir des années 1980. Avant, il n'y avait pas de terminologie commune. Chaque danseur, école, ou quartier, adoptait sa propre terminologie pour désigner les mouvements. Encore aujourd’hui, l’universalité dans les termes ou principes n’existe pas. Mais, peu importe, car ce qui compte c’est de danser le tango argentin. 

La compréhension et la pratique du tango argentin aujourd'hui, l'analyse et la théorie, l’étude des mouvements, la connaissance de la physique et de la biomécanique2 viennent parfaire les techniques corporelles, améliorer et perfectionner les danseurs de tango argentin, et par le fait même, mieux le transmettre.

Il existe environ trois (3) familles de tango argentin :

1. Le tango de salon ou «  vieux tango » existe en rapport à plusieurs styles, et consiste en un apprentissage de figures simples chorégraphiées, sans technique particulière, ne mettant pas l’accent sur la posture corporelle, mais sur une légère guide et écoute qui s’acquièrent surtout sur la piste de danse;

2. Le tango de scène (chorégraphique) ou la danse de scène, n’est pas dansé comme dans les danses de couple, elle est chorégraphique, sans l'écoute ni la guide, mais avec une bonne posture corporelle et des  mouvements de déplacements plus amples limitant la guide et l’écoute.

3. Le tango argentin académique1 comprend les deux autres formes de tango fusionnées. Ce tango, mieux rendu par une posture corporelle que dans le cas du tango de salon, ouvre sur la possibilité d’exécuter  beaucoup plus de mouvements, etc., avec déplacements moins amples, pour obtenir une meilleure guide et écoute que dans le cas du tango de scène.

Il existe d'autres variantes de tango qui diffèrent du tango argentin comme, par exemple, le tango international, le nuevo-tango ou un mélange de tous ces différents genres.  Le tango de style ‘nuevo-tango’ ou ‘néo-tango’ n’est pas réellement du tango, mais plutôt une forme de danse contemporaine dansée à deux. Le nom qui a été approprié à cette danse sert à lui donner de la crédibilité, surtout que le terme nuevo-tango ou néo-tango vient du nom donné à la musique d’Astor Piazzolla (un des plus grands compositeurs de tango contemporain) dans les années 1980 (si je suis exact). Ce sont les danseurs de tango argentin de la nouvelle génération, (tango argentin académique) qui ont commencé à utiliser ce terme.   Bientôt, des danseurs de danse contemporaine à deux ont également adopté le nom nuevo-tango, du à la facilité de cette forme de tango, qui n’a  cependant rien du raffinement, de la subtilité, ni de la complexité du tango argentin.  Si le terme tango voulait dire simplement ‘danse à deux’, alors toute forme de danse en couple s’appellerait du tango, tandis qu’il n’est pas ainsi. Par exemple, en France il existe une danse qui ressemble beaucoup au tango argentin, et qui est la danse musette ou valse française pour certains. Malgré sa forte ressemblance au tango, elle porte un nom complètement différent, puisqu’elle n’a pas les mêmes caractéristiques de base que le tango argentin. Comme tout forme de danse qui a ses propre caractéristique de base. 

Le tango argentin doit conserver ces caractéristiques : sensualité, passion, élégance, etc. Le tango argentin est probablement la danse de couple qui demande plus de complicité que n’importe quelle autre danse dans le monde. Il laisse une très grande liberté à l'interprétation dansée de la musique et de ses mouvements, alors que chaque danseur doit développer son propre style. Il laisse libre cours à l'improvisation et à la création artistique. Le tango argentin doit conserver son authenticité pour être bien exécuté. Pour cela, il devient  indispensable d'acquérir patiemment les techniques de bases, quel que soit l'objectif. Tango de salon, tango de scène, tango académique1.

Beaucoup d'éléments dont nous venons de parler, ajoutant la beauté, la grâce, et l’authenticité, donne au tango argentin ses lettres de noblesse. Sans ces caractéristiques fondamentales, l'âme du tango argentin et ses racines se banalisent et se perdent.

 

Avertissement : Plusieurs termes relatifs à la danse changent d'une époque et d’un pays à  l'autre. Donc,  une confusion dans les termes peut survenir quand nous parlons de danse ou traitons de la danse. (Ex. : danse de société et danse de salon, ballet classique et danse classique.)

1 Académique : Qualificatif qui fait référence à une école, à une étude systématique de la danse et à son développement continu depuis la création…(du dictionnaire Larousse de la danse, éditeur Larousse) copyright *

2 Biomécanique: ou Kinésiologie, Discipline étudiant le mouvement humain. Elle s'appuie sur des données anatomiques et méca­niques pour décrire les principes fondamentaux du mouve­ment Le terme est employé aux États-Unis de façon inter­changeable avec biomécanique. En France, on parle parfois de « kinésiologie » pour désigner l'analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé. L'expression < kinésiologie appliquée » désigne quant à elle la technique particulière développée par le Dr Paul E. Dennison à partir du Touch for Health de John F. Thie et qui recouvre des testings muscu­laires et un travail sur les hémisphères cérébraux. (du dictionnaire Larousse de la danse, éditeur Larousse) copyright *

 3 Danses internationales voir: Origine et définition des danses

* © Larousse-Bordas/HER 1999. Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite (article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par 1 article L335-2 du Code de la propriété intellectuelle. Le Code de la propriété intellectuelle n'autorise, aux termes de 1 article L.122-D, que les copies ou les reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées a une utilisation collective, d une part, et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.

Tous droits réservés - Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans l’autorisation de L’École les Clefs de la danse et/ou de l'auteur est interdite.

   

Les Clefs de la Danse : Achat de livreBien choisir...ÉvènementLienListe de diffusionOrigine et DéfinitionOu danserSoirée dans le parc

Division Salsa : Bien choisir... de salsaCe que nous enseignonsCours de SalsaHistoire de la SalsaOu danse la SalsaSalsa et...Soirée Salsa LoversSoirée Salsa...le Parc

Division Tango argentin : Bien choisir... de tangoCe que nous enseignonsCommentaire des élèvesConférence sur...Cours de Tango argentinHistoire du tango...Histoire... au QuébecLe LupanarLe ridicule ne tu pasNiveaux de qualité...Ou danse le tango...Tango argentinTango argentin de A à ZSoirée Tango... le Parc

 

Les clefs de la danse

Groupe: les amoureux du tango argentin

Soirée: le Lupanar

Groupe: Salsa Loves

 

 

 

 

 

Tous droits réservés - Toute reproduction, représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans autorisation de les clefs de la danse, les clefs du tango argentin et/ou de l'auteur sont interdites.

L'école les Clefs de la danse téléphone : 514-756-2679 courriel : info@lesclefsdeladanse.com

mise a jour le  2017-01-25